VOUS ÊTES UN PARTICULIER  ∣  MODIFIER

Les phobiques, doués pour l'auto-hypnose négative ?

La carte blanche du Dr MAIRLOT, publié dans l’Agenda Plus en avril 2018.

La crise phobique fonctionne exactement comme une auto-hypnose où le sujet est comme "hypnotisé" par l'objet ou la situation de sa phobie.

De même que dans un état d'hypnose, le champ de conscience est hyper focalisé sur ses perceptions, de même dans son "auto-hypnose phobique", le sujet produit des pensées automatiques de danger agissant comme des auto-suggestions négatives très puissantes qui produisent immédiatement de l'angoisse incontrôlable.

Cette auto-hypnose négative (AHN) se répète dans chaque situation par des automatismes. C'est pour cela que le patient se sent incapable de contrôler ses émotions et son comportement de fuite (ce qui aggrave de plus en plus son problème).

En effet, en auto-hypnose négative (AHN), le sujet se sent généralement impuissant à relativiser ses pensées négatives et à se raisonner. Alors qu'en état de conscience ordinaire (ECO), il est possible de trouver ses réactions absurdes parce qu'elles sont irrationnelles. Par exemple, j'ai traité une patiente qui avait la phobie des lézards mais "n'avait pas peur des serpents !".

Les sujets souffrant de phobies sont donc très doués pour l'hypnose. Ils bénéficient ainsi aisément de cette thérapie, tout comme ceux qui souffrent de crises boulimiques, de crises de panique ou de troubles obsessionnels compulsifs (TOC), de manies, d'états psychosomatiques, etc.

La clé est de se familiariser à ces processus d'auto-hypnose négative (AHN) en apprenant l'auto-hypnose positive (AHP), par exemple, dans des cours d'auto-hypnose en groupe pour gérer le stress et les émotions, pour entraîner le pouvoir de la pensée et des auto-suggestions sur ses émotions et sur son comportement. Il faut ensuite travailler avec un thérapeute sur les moyens de sortir de l'auto-hypnose négative pour s'en désensibiliser durablement.

Quelque soit le type de phobies vécues, les victimes ne peuvent faire l'économie d'un accompagnement thérapeutique pour s'en libérer.

Presse écrite

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Avenue Ducpétiaux 72
  • 1060 Bruxelles, Belgique
  • T. +32 (0)2 538 38 10
  • M. +32 (0) 487 540 372
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© 2021 Institut de Nouvelle Hypnose. Tous droits réservés