VOUS ÊTES UN PROFESSIONNEL DE LA SANTÉ   ∣  MODIFIER

Régimes : arrêtez le massacre !

Un dossier paru dans Thema le 25 mars 2016.

95 % des personnes qui font un régime amaigrissant reprendront tous les kilos perdus, voire davantage, dans les cinq ans suivant la fin de leur diète… Autrement dit, non seulement la gym ne marche pas, mais en plus, ils font grossir ! Pourquoi ?

Hyperprotéiné, paléo, californien, méthode Montignac, Weight Watchers… : il existe des milliers de régime censés vous faire perdre vos kilos superflus. Pourtant, quelle que soit la méthode, à terme, ça ne marche jamais. Même quand vous arrivez à perdre du poids, la phase de stabilisation foire toujours. Vous finissez par reprendre les kilos si difficilement perdus. Pire : vous en prenez davantage et vous avez encore plus de mal à mincir au régime suivant. De quoi décourager les plus motivés…

Ce fameux effet yo-yo ne tient pas seulement à la difficulté – bien réelle – de modifier ses habitudes alimentaires à long terme. « La plupart des régimes sont hypocaloriques et donc basés sur la réduction de tout : moins de ceci, moins de cela, etc. » Explique le Dr Patrick Van Alphen, médecin spécialiste de l'obésité au CHU Saint-Pierre, à Bruxelles. « Or, si vous ne mangez pas assez de protéines, si vous supprimer les glucides et/ou si vous ne faites pas assez d'exercices, le résultat est le même : vous perdez du muscle. C'est embêtant, car ce sont les muscles qui, dans le corps, consomment l'énergie et pompent le sucre que vous absorbez. La perte musculaire entraîne une baisse du métabolisme. Du coup, le moindre apport de sucre devient très vite excédentaire : comme il n'y a plus assez de muscles pour le brûler immédiatement, le corps va automatiquement le transformer en graisse et le stocker. » cruelle ironie : vous vouliez maigrir et, au final, vous voilà plus gras qu'avant !

Le poids durablement

Mais alors, si les régimes ne fonctionnent pas, que faire pour perdre du poids de façon durable ? « Il faut être honnête avec les gens : si vous avez un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30, il vous sera (très) difficile de perdre durablement du poids de façon naturelle, surtout avec les facteurs aggravants que nous venons d'évoquer. À partir d'un certain stade, la seule solution efficace sur le long terme est la chirurgie. » Par contre, si vous avez moins de 15 kg à perdre, c'est possible, à condition de modifier vos habitudes en profondeur… et à vie. « En gros, il faut réapprendre à manger comme nos grands-parents ! Il faut absorber plus de protéines et bouger davantage pour se refaire du muscle et diminuer la quantité de glucides. Et y aller en douceur pour que ce soit durable : perdre 1 ou 2 kg par mois, c'est très bien ! »

Pour en finir avec les pulsions alimentaires, une approche psychocomportementale est également nécessaire. « Le plaisir appelle le plaisir ; ainsi fonctionne notre cerveau primitif. Pour le rééduquer, il faut substituer certains plaisirs alimentaires néfastes à d'autres plaisirs : une idée, un projet, une nouvelle façon de gérer le temps, etc. » D'où l'intérêt de recourir à une psychothérapie, à l'auto-hypnose, à la méditation ou à tout autre technique qui aide à assainir le rapport à la nourriture. Après tout, on mange pour vivre, on ne vit pas pour manger…

Pourquoi pas l'hypnose ?

Perdre du poids ne se résume pas à une question de privations ou à une histoire de calcul de calories. Nos fringales compulsives sont en fait habitées par des émotions que nous ne parvenons pas à maîtriser… Certains font taire de cette façon la colère, d'autres comblent ainsi leur ennui. En tout cas, aucun régime ne donne la recette pour apaiser ces états dame face a la nourriture, ni les frustrations générées par une diète.

Or, il existe un remède à ces freins qui nous empêchent de nous sentir bien dans notre corps. Ce moyen pour faire cesser la bataille entre notre esprit et les aliments est en nous ; il se travaille par l'auto-hypnose. L'Institut de Nouvelles Hypnose, fondé par le Dr Mairlot, neuropsychiatre, propose en ce sens divers ateliers pour transformer nos faiblesses en forces, et ne plus reprendre ces maudits kilos.

Comment ça se passe ? En nous faisant replonger dans un état que nous vivons tous au quotidien (celui d'être absorbé par quelque chose au point d'oublier ce qui nous environne), le praticien soumet à notre inconscient des suggestions positives. Notamment en amenant à visualiser l'aliment dans sa sensorialité pour parvenir à un état de satiété. Ses phrases douces, apaisantes, vont, sans effort, sans que nous nous en rendions compte, inscrire dans notre cerveau les stratagèmes pour maîtriser les sensations de fausses faim, annuler les obsessions liées aux repas. Puis nous rendre à même de replonger dans cet état chez soi, au moment où il faudra se confronter réellement à notre rapport à la nourriture.

Lire l'article dans sa mise en page originale

Presse écrite

Abonnez-vous à notre newsletter

  • Avenue Ducpétiaux 72
  • 1060 Bruxelles, Belgique
  • T. +32 (0)2 538 38 10
  • M. +32 (0) 487 540 372
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

© 2021 Institut de Nouvelle Hypnose. Tous droits réservés